Skip to content

Le goût des autres

J’avais un patron très sympathique
J’étais mère célibataire
Lorsque ma fille était malade,
Il me disait : « une maman doit être avec sa fille »
Il me donnait un ordinateur et un téléphone
Pour que je travaille de chez moi.

Il comprenait que l’on ait une vie privée
Il me disait : « Demain, je travaillerai peut-être pour toi,
Il faut toujours être respectueux. »
C’est important d’apprécier tout le monde,
Parce que demain tout peut changer
Si on vit avec l’idée que tout peut changer,
On ne peut pas être malheureux du changement.

En dehors du contenu du travail,
Ce qui compte ce sont les relations avec les autres,
Qui nous construisent,
Ca rend la vie belle, facile et intéressante,
Dans l’isolement, on est sûr d’être malheureux,
C’est en allant vers les autres
Qu’on recommence à exister
Pour les autres, mais aussi pour soi.

Groupe « Sagesses de vie »

Publié dansBlogPLIE des Sources

Soyez le premier à réagir à cet article !

Laisser un commentaire

©  Fabrice Aimetti  •  AIDER LE CLIENT À CONSTRUIRE UNE AUTRE HISTOIRE IDENTITAIRE  •