Skip to content

Vies parallèles

Lu sur le mur d’un parloir :

Combien… Combien de mots couleront entre ces murs avant qu’ils débordent et ainsi puissent passer au-delà des idées reçues. Un peu de vie… un peu plus. David S.

Publié dansBlogPrison

Soyez le premier à réagir à cet article !

Laisser un commentaire

©  Fabrice Aimetti  •  AIDER LE CLIENT À CONSTRUIRE UNE AUTRE HISTOIRE IDENTITAIRE  •